COMMENT S’EQUIPER POUR RANDONNER DANS LA NEIGE

Aller à l’essentiel

Des vêtements pour rester au sec

L’ascension en montagne est un effort cardio et physique, de ce fait on a très vite chaud et on transpire, tout comme en course à pied. Le froid en rando neige n’empêche pas cela. Pour randonner en raquettes à neige ou ski de rando, il faut s’équiper chaudement et de manière étanche. Le pire étant d’être trempé en arrivant au sommet !

Pour cela il existe bien évidemment des tissus techniques qui permettent de vivre l’aventure sans que cela devienne un calvaire. Heureusement, sans forcément se ruiner. Il est vrai que les vêtements de sport ont tendance à être très onéreux, mais pour avoir testé différentes gammes de prix, je pense qu’il n’est pas nécessaire de se ruiner pour certaines choses tout du moins. Une veste étanche doit obligatoirement être de qualité par exemple par contre un débardeur respirant, il est inutile d’y mettre des sommes importantes, personnellement je cours avec des débardeurs à 4€ de chez Décathlon et j’en suis ravie !

Bon à savoir : il existe des groupes Facebook de vente d’occasion d’articles de sport et le site Campsider.com, qui est une mine d’équipement, c’est un site de confiance.

En gros, pour grimper un sommet dans la neige, il faut s’équiper de vêtements de sport respirants, qui empêchent de trop transpirer pour ne pas avoir froid à cause de la transpiration, donc des vêtements techniques pas trop chauds, contrairement à ce que l’on pourrait penser, et d’une couche étanche par dessus. Il s’agit en fait d’une fine couche laineuse superposée d’une couche étanche. N’oublions pas que la montagne peut être capricieuse. Il peut très vite se mettre à neiger, s’installer un brouillard épais, et même sans cela, dans de bonnes conditions, marcher dans la neige ça mouille, donc la couche étanche est indispensable ! Le but, finalement, est de rester au sec !

Les liens de cet article renvoient vers des équipements avec un bon rapport/qualité prix pour des randonnées à la journée. En aucun cas je cherche à vendre quoi que ce soit, il existe des multitudes de marques et revendeurs plus ou moins réputés et des multitudes de youtubers et blogueurs testeurs qui pourront bien mieux vous orienter.

Cet article est adressé aux personnes qui veulent profiter d’aller marcher dans la neige et savoir quelles couches de vêtements porter pour être confortable afin de profiter au maximum de belles randonnées sans souffrir du froid et rester au sec.

Les couches superposées
Haut du corps

La meilleure solution pour garder la chaleur reste les accumulations de couches de tissu et par dessus une protection étanche.
Il faut pouvoir adapter l’équipement en fonction de l’effort. En ascension on retire des couches pour ne pas être mouillé, à l’arrêt et en descente on accumule les couches pour ne pas avoir froid. Le tout est de rester au sec et confortable.

1 – Le sous vêtement en laine de Mérinos
Cette première couche peut tout à fait être un t-shirt de sport : running, tennis, … peu importe, tant qu’il est léger et respirant. J’avoue avoir un faible pour la laine de Mérinos pour toutes les bonnes propriétés qu’elle apporte, elle tient chaud sans non plus faire transpirer, respire bien et surtout permet en rando en itinérance de limiter les odeurs, sur plusieurs jours de marche c’est un aspect non négligeable.

2 – Le sweat zippé ou non, pull manches longues chaud / respirant

J’apprécie particulièrement ce type de sweat de running. La capuche évite de se charger d’un bonnet. Ils sont très respirants et le must c’est la manche qui recouvre la main en attrapant le pouce. Quand il fait très froid, je passe la manche par dessus les gants, l’air ne passe plus. Il existe aussi des vestes zippées, très pratiques car on peut juste ouvrir devant pour se rafraichir si l’on a trop chaud mais pas assez pour retirer entièrement la couche. Cette seconde couche peut tout à fait être en mérinos comme la première. Le mérinos est généralement un peu cher mais cela reste un investissement que vous garderez dans le temps.

3 – Le coupe vent/ déperlant / imperméable

Un véritable indispensable dans lequel il faut investir pour être certain d’une bonne qualité. Vous l’aurez compris, j’en rajoute encore une couche, sans mauvais jeu de mot, « L’étanchéité c’est la base ». Été comme hiver, le coupe vent / coupe pluie, va être LA COUCHE sur laquelle vous allez compter pour ne pas être mouillé, ne pas avoir FROID. Même lorsqu’il fait grand soleil, je ne pars jamais en rando sans ma veste de pluie, en montagne, nous ne sommes jamais à l’abri d’un orage qui éclate sans prévenir, d’une averse, d’un brouillard qui vous attrape derrière une barrière montagneuse ou tout simplement d’un vent puissant à l’arrivée au sommet qui vous glace en un rien de temps.
Vous devez avoir confiance en cette couche, qu’elle vous garde bien au sec sous un orage, elle doit à tout prix être déperlante. Cela signifie que l’eau glisse sur le tissu et ne reste pas fixé à celui-ci, car l’eau finit en stagnant toujours par imprégner la fibre et vous mouiller !

4 – Doudoune -5/-10°

Choisissez une doudoune légère et surtout qui offre la possibilité d’être compactée. C’est un vrai confort de pouvoir la mettre dans le sac. Durant tout l’effort elle sera généralement inutile, sauf si grand froid, vous allez en effet avoir besoin d’avoir le moins chaud possible, transpirer le moins pour être confortable en ascension. Préférez tout comme pour un sac de couchage le duvet, les plumes : c’est léger et très chaud.

Il ne faut pas se leurrer, malgré les tissus respirants, le corps va transpirer, mais beaucoup moins qu’avec des habits en coton qui vont non seulement faire plus suer et mettre trop de temps à sécher. Vous serriez trop vite trempé avec des vêtements non adaptés et auriez très froid au sommet.

Couches bas du corps
/ Legging / pantalon déperlant

Au niveau du bas aussi on cumule :

Un legging ou collant chaud
Un pantalon coupe pluie / déperlant

On ne randonne pas en combinaison de ski, c’est bien trop chaud ! Je le précise car je vois des gens le faire en rando raquettes.

Le mieux est donc de porter un legging ou un collant qui va tenir chaud tout en laissant respirer. C’est un peu comme une double peau et par dessus cette première couche, un pantalon déperlant, coupe pluie. Tout comme la veste de pluie, c’est une couche étanche qui doit être de bonne qualité. Ce pantalon est très léger, c’est vraiment une très fine couche qui va imperméabiliser et garder la chaleur dégagée par l’effort. C’est la meilleure combinaison pour peu transpirer et ne pas avoir froid.

Certaines personnes portent des guêtres étanches sur leurs chaussures pour fermer le pantalon en bas. Effectivement, en rando neige/raquette/ski, la neige va s’engouffrer au fur et à mesure des pas entre la chaussure et le pantalon étanche et venir mouiller le legging. J’ai personnellement un pantalon qui se serre sur la chaussure, cela me suffit, mais la guêtre est une très bonne astuce à connaître.

Cela dit, il existe aussi des pantalons de rando fait pour. Voir en magasins spécialisés ou sur le net : alpiniste.fr, vieuxcampeur.fr …etc

Chaussures Gore-Tex (GT)

Pour le choix des chaussures je ne peux que vous inciter fortement à vous rendre en boutique spécialisée, c’est même je dirais indispensable. La marque Shop Endurance par exemple, qui est spécialisée dans les articles outdoor, vous propose de faire un test d’effort pour voir votre foulée, et du coup vous proposera les chaussures totalement adaptées à vous. Nous ne posons pas tous le pied de la même manière, vers l’intérieur, ou l’extérieur… Des chaussures mal adaptées risquent de vous créer des douleurs articulaires ou de types entorses si vous manquez d’amorti, ou qu’au contraire si vous avec un drop trop important et une attaque mezzo…etc .

Allez donc parler de tout ça avec un professionnel en boutique, ne choisissez pas vos chaussures qu’en fonction d’avis sur le net, ou parce que ce sont des Salomon ultra réputées ou portées par tel champion de Trail…ect

IL EST INDISPENSABLE D’ÊTRE BIEN CHAUSSE !

Le Gore Tex est une technologie qui permet d’imperméabiliser la chaussure, c’est en fait une membrane imperméable qui est respirante, c’est à dire qu’elle laisse passer la vapeur d’eau (la sueur). C’est, bien entendu, indispensable également de garder ses pieds au sec dans la neige. Cependant, le Gore-Tex a un coût. En vous disant cela, je me rends compte que de toute manière, il y a trois équipements qui vont demander un vrai investissement, votre veste étanche, votre doudoune et vos chaussures. Pour le reste, les leggings, débardeurs, sweat, buff, bonnet …ect inutile de se ruiner.

Personnellement, je marche en chaussures de Trail car j’aime avoir un pied souple, un faible drop. J’ai une course aérienne, une attaque mezzo qui demande peu d’amorti dans les talons, une chaussure avec trop d’amorti me gêne dans mes pas et mon pied perd en sûreté. Si je le pouvais je marcherai pieds nus ! Mais sur sentier il faut une accroche, que l’on va trouver avec des crampons sous la chaussure ou bien que l’on va rajouter. Cela pour dire que l’on ne peut avoir qu’une paire de chaussures de marche pour tout faire à partir du moment qu’elles sont bien choisies et que l’on peut les accessoiriser.

J’espère que cet article vous a été utile, qu’il vous a appris deux ou trois trucs,
et surtout qu’il va vous aider à vous équiper pour partir sur les sentiers enneigés cet hiver ! Bonne rando 🙂




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :